•  

     Aucune prescription médicale ne peut rendre la vie plaisante, digne d'être vécue si on se sent vide et qu'on se croit inutile. Il faut absolument s'échapper de l'image de l'épouse admirable, de la mère dévouée, de la ménagère parfaite, pour s'occuper un peu plus de soi. Cela dure toute la vie une évasion. C'est tout le temps à refaire. Les barreaux repoussent!!!





    1 commentaire

  •  Eh bien après tout cela, je suis épuisée, je ne me sens pas bien du tout, j'ai très mal à la tête depuis lundi soir; alors le stress de cette séance de thérapie bien sur, et puis une chose qui me chavire complètement, j'ai perdu mon agenda, et tout ce qui pouvait être écrit dessus et les papiers qu'il contenait. Cela peut paraitre banal, mais pour moi c'est plus que dérangeant, sans compter les dates ou RV qui étaient inscrites dessus, ce sont tous mes repères qui se sont envolés!!!
    Je cherche partout en vain, je m'épuise à cela aussi, j'y pense tout le temps.

    Et puis j'ai un tas de visites en ce moment, alors cela me prive de l'ordinateur, mais pas à dose homéopathique, beaucoup plus!!!

     Et c'est l'angoisse qui est là encore aujourd'hui!!! Pfft............




    "Fouillis dans lequel je me trouve en ce moment"

    1 commentaire
  •  

    C'est demain que nous avons un RV chez notre thérapeute de couple, et bien sur mon mari fait la grimace, comme d'habitude. Mais c'est quand même différent parce qu'il veut que ce soit la dernière fois et  je ne dis rien pour m'y opposer. Je ne peux plus être dans ce conflit.

    Nous avons fait une marche d'une heure trente cet après midi, et j'aurais aimé en parler, mais je n'ai pas réussi, et puis en rentrant à la maison, je me suis décidée, je lui ai demandé si vraiment pour lui c'était la dernière séance demain, il m'a dit qu'il ne dirait rien pour continuer, car c'est moi qui ai toujours pris les RV, je lui ai répondu que cette fois ci je n'en prendrai pas , que ce sera lui qui décidera en fin de séance, ce à quoi il m'a répondu que pour lui tout allait bien maintenant et qu'il ne voulait plus continuer.

    Je lui ai reparlé d'activités pour lui seul, il ne veut pas, je respecte.

    Puis il m'a demandé si pour moi il y avait des difficultés, j'ai réfléchi un peu et lui ai dit que pas vraiment avec lui, s'il me laissait vivre, que pour l'ordi, j'étais irrécupérable, il a abandonné l'idée de me décoller du PC, il me reproche surtout de ne pas préparer les repas à temps. J'ai pointé que j'ai fait des efforts, il trouve aussi.

     

    Et puis j'ai pu dire que par contre je n'étais pas très très bien en ce moment par rapport au passé qui revenait, il me dit de lui en parler, mais juste avant il me disait que j'analysais trop, que je me posais trop de questions, qu'il ne fallait pas vivre avec le passé.........................
    Alors je lui ai dit que ce n'était pas lui que je voulais encombrer, que je reprendrais un travail psy, que j'allais réfléchir sur celui que j'irais voir. Il me dit de continuer avec "notre" thérapeute que je connais bien, mais je ne crois pas qu'avec lui je pourrai expulser tout ce qui m'encombre encore par rapport à ma mère.

    Ceci dit, mon mari aimerait que je ne prenne pas de RV avant l'été, il est bien marrant, c'est maintenant que je ressens ce besoin.

    Enfin je suis contente d'avoir pu discuter, et je me mets dans cet état d'esprit de stopper cette thérapie de couple, je ne dois plus être à la recherche de l'absolu, et les problèmes qui restent sont plus persos que de couple.

    Je m'y prépare pour ne pas être trop mal demain............





    "Mes iris cet après midi"


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires