•  

    Ce qui empêche l'homme d'accéder au bonheur ne relève pas de sa nature, mais des artifices de la civilisation.

    Claude Lévi-Strauss

     


    10 commentaires
  • Lors des inondations à la Nouvelle Orléans suite à Kathryna:


    Un pasteur est dans sa maison, et un camion de pompier arrive et lui demande de monter.
    - Merci, mais Dieu me portera secours.
    L'eau monte, le pasteur est désormais sur sa terrasse, et arrive un bateau.
    - Merci, mais Dieu me portera secours.
    L'eau monte encore, il est sur le toit de sa maison, de l'eau jusqu'au cou, et un hélicoptère lui tend une échelle de corde.
    - Merci, mais Dieu me portera secours.
    Vous imaginez la suite, et il meurt noyé et se retrouve face à Dieu:
    - rends-toi compte, j'ai dit à tout le monde, les télévisions étaient là, que tu me porterais secours, et je suis mort noyé et ridiculisé, et les esprits forts se sont gaussés de ton inefficacité, toi Dieu tout puissant!
    - écoute, je t'ai envoyé les pompiers, un bateau, et enfin un hélicoptère. Qu'est-ce que tu attendais d'autre ?

    Tout est une histoire de foi!


    16 commentaires
  • La vie est courte

    Imaginez que chaque matin, une banque vous
    ouvre un compte de 86400 dollars.
    Simplement, il y a deux règles à respecter:

    La première règle est que tout ce que
    vous n'avez pas dépensé dans la journée vous
    est enlevé le soir. Vous ne pouvez pas tricher,
    ne pouvez pas virer cet argent sur un autre compte,
    vous ne pouvez que le dépenser .

    Mais chaque matin au réveil, la banque vous
    ouvre un nouveau compte, avec à nouveau
    86400 dollars pour la journée.

    Deuxième règle: la banque peut interrompre
    ce «jeu» sans préavis; à n'importe quel moment elle
    peut vous dire que c'est fini, qu'elle ferme le
    compte et qu'il n'y en aura pas d'autre.

    Que feriez-vous ?

    A mon avis, vous dépenseriez chaque
    dollar à vous faire plaisir, et à offrir
    quantité de cadeaux aux gens
    que vous aimez.

    Vous feriez en sorte
    d'utiliser chaque dollar pour apporter du
    bonheur dans votre vie et dans
    celle de ceux qui vous entourent.

    Cette banque magique, nous l'avons tous,
    c'est le temps! Chaque matin, au réveil, nous sommes
    crédités de 86400 secondes de vie pour la journée,
    et lorsque nous nous endormons le soir, il n'y a pas de
    report. Ce qui n'a pas été vécu dans la journée est perdu;
    hier vient de passer. Chaque matin, cette magie recommence.

    Nous jouons avec cette règle incontournable :
    la banque peut fermer notre compte à n'importe quel
    moment, sans aucun préavis; à tout moment, la vie peut s'arrêter.
    Alors qu'en faisons-nous de nos 86,400 secondes quotidiennes?
    "La vie est courte, même pour ceux qui passent
    leur temps à la trouver
    longue"

    A réfléchir




    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires