• L'aube

    P1070012.JPG

     

    Un rabbin rassemble ses étudiants et leur demande :
    - "Comment savez vous quand exactement se termine la nuit et commence le jour ?"
    -C'est, dit l'un, quand à une certaine distance vous pouvez reconnaître un mouton d'un chien "
    Le rabbin n'est pas satisfait de cette réponse
    Un autre de ses élèves dit :
    -" C'est  quand à une certaine distance on peut reconnaître un olivier d'un figuier "
    - "Ce n'est pas la bonne réponse non plus " dit le maître
    - "Quelle serait donc la bonne réponse?"  demandent les élèves
    Et le Rabbin  leur dit :
    " Quand nous voyons un étranger et que nous le prenons pour notre frère, c'est alors que la nuit se termine et que le jour commence "

     

    Anonyme

    « N'abandonne surtout pasL'amour propre »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Juin 2012 à 14:19
    Plume

    Je partage cette citation et souhaite qu'elle soit entendue par tous ceux qui sont malheureusement enfermés dans la nuit !

    Bisous Paquerette, bonne journée, Plume .

    2
    Mercredi 27 Juin 2012 à 14:38
    celiandra

    Coome ce Rabbin a raison

    que nous soyons blanc,

     rouge , jaune ou noirs

    qu'elle importance?

    Notre coeur n'est -t-il  pas le même?

     n'épprouve-t-il pas les mêmes sentiments ?

    bisous Paqui

     

    3
    Mercredi 27 Juin 2012 à 17:58
    flipperine

    de belles paroles puissent elles se mettre en pratique

    4
    Mercredi 27 Juin 2012 à 19:44
    Joëlle Colomar

    Les élèves n'avaient pas encore la sagesse du maître ! Superbe leçon. Bises. Joëlle

    5
    Mercredi 27 Juin 2012 à 20:47
    Sabine

    Je connaissais cette histoire, mais je la relis avec autant de plaisir et, de plus, elle rejoint tout à fait la pensée que j'ai mise aujourd'hui !

    Je t'embrasse bien fort, que ta soirée soit douce et lumineuse : sabine.

    6
    Mercredi 27 Juin 2012 à 22:06
    Reinette77

    intéressant

    je n'aurai pas non plus trouvé la bonne réponse

    bonsoir

    7
    Jeudi 28 Juin 2012 à 08:56
    fontaine

    Prendre un étranger pour un frère...je n'aurai pas trouvé mieux !

    Bisous

     

    8
    Jeudi 28 Juin 2012 à 08:57
    Jean

    Bonne idée.... oui c'est vrai... mais les braves ne voyaient pas dans la question une question  philosophique.... mais l'ensemble est bien imaginé....

    Bonne journée

    Jean

    9
    Jeudi 28 Juin 2012 à 17:55
    GIL-MAUREL Genevieve
    Très belle citation sujette à une profonde rélexion. Merci Paquerette de nous la faire connaître. Bisous boisette
    10
    Samedi 30 Juin 2012 à 12:47
    Paquerette

    Merci de ton passage ma tite Boisette

    Je t'embrasse

    11
    Peggy
    Samedi 10 Novembre 2012 à 22:59
    Peggy

    C'est joliment dit ...

    Bon mercredi.

    Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :