• La douleur

    P1060894.JPG 

    Alors une femme dit : " Parle-nous de la
    Douleur."
    Et il répondit :

    Votre douleur est cette fissure de la coquille qui recèle
    l'harmonie de votre esprit.
    Et comme le noyau d'un fruit doit se briser afin que le cœur puisse
    mûrir au soleil, ainsi devez-vous connaître la douleur.
    Si vous pouviez maintenir votre coeur émerveillé devant les
    miracles quotidiens de votre vie,
    Votre douleur vous paraîtrait aussi merveilleuse que votre joie ;
    Et vous accepteriez les saisons qui animent votre cœur,
    comme vous avez de tout temps accepté les quatre saisons qui
    traversent vos champs.
    Et enfin vous sauriez comment veiller avec sérénité tout au long des hivers de vos malheurs.
    Une grande part de votre douleur est choisie par vous-même.
    La douleur n'est-elle pas cette potion amère que prescrit le médecin
    en vous pour guérir votre moi malade ?
    Ayez confiance en ce médecin, et buvez donc sa potion en silence
    et en toute quiétude.
    Bien que sa main soit forte et pesante, elle est guidée par la tendre
    main de l'Invisible.
    Et même si la coupe d'argile qu'il vous tend vous brûle les lèvres,
    sachez que le Potier l'a pétrie de Ses larmes sacrées. 
    Khalil Gibran

    « HierDésolée »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Juin 2012 à 08:07
    mireille du sablon

    Il est parfois si difficile d'exprimer la douleur, sa douleur! Et pourtant, il faut le faire, le dire pour être entendue, parce que c'est nécessaire, parce que nous sommes des humains, parce que la vie est ainsi faite. De joies, de douleurs, de douceurs, de petits bonheurs qu'il nous faut "capter" au quotidien.

    Je te souhaite du soleil....partout!

    Gros bisous de Mireille du Sablon

    2
    Vendredi 15 Juin 2012 à 09:10
    fontaine

    A ce propos Baudelaire écrivait : sois sage ô ma douleur et tiens-toi plus tranquille !

    Bisous et bon vendredi Paquerette

    3
    Vendredi 15 Juin 2012 à 09:16
    Yvon

    bonne journée, Paquerette

    4
    Vendredi 15 Juin 2012 à 10:07
    Plume

    Cette naissance à soi dans la douleur me parle ... j'aime bien les premières phrases de ta citation ... afin que le coeur puisse mûrir au soleil ...

    Merci Paquerette, bonne journée !

    Bisous, Plume .

    5
    Vendredi 15 Juin 2012 à 11:13
    Francoise Andersen

    Il a aussi écrit: "

    « Plus profondément le chagrin creusera votre être, plus vous pourrez contenir de joie.  »

    J'ai une jolie anecdote à propos de Khalil Gibran. Il y a une quinzaine d'années quand j'habitais Copenhague, j'avais fait ka connaissance d'une dame suisse sur un forum francophone. Quand nous nous sommes installés à Thonon, je lui ai proposé que nous nous rencontrions, car elle habitait juste de l'autre côté du lac, mais elle a refusé, voulant rester dans le virtuel. Mais un jour j'ai eu la surprise de recevoir un mail qui m'invitait à aller dans une librairie de Thonon en disant que je venais de sa part. On m'a remis 3 petits livres, dont un de khalil Gibran. Il y avait un petit mot disant qu'elle nous invitait, mon mari et moi,  à aller de sa part dans un "tea-room" proche de la librairie. Elle y était une habituée et quand j'ai dit que nous venions de sa part, on nous a servi, à ses frais car elle avait payé d'avance, du café et un gâteau au choix. Je n'ai jamais rencontré cette dame et je ne connais même pas son vrai nom. Je l'ai bien sûr chaudement remerciée et nous avons continué à correspondre sur le Net, jusqu'au jour où je n'ai plus eu de nouvelles. Mais je garde un souvenir émue de cette inconnue avec laquelle s'était liée une amitié sincère, bien que virtuelle.

    Je vois que le tsmps s'est remis au beau en France. Profite bien du soleil. Rien de tel pour vous réchauffer à la fois physiquement et moralement

    bises

     

    6
    Vendredi 15 Juin 2012 à 16:24
    flipperine

    de belles paroles, en fait il ne faut pas tjs s'écouter

    7
    Vendredi 15 Juin 2012 à 17:48
    Francoise Andersen

    Depuis ce matin j'ai essayé en vain de me rappeler le titre du petit livre de Khalil Gilbran  que m'avait offert la dame suisse.. Ca m'a agacée toute la journée de l'avoir oublié  ENFIN ca vient de me revenir: LE FOU     Ouf !

    Tiens c'est "fou" en veraln et je ne l'ai pas fait exprès

    8
    Vendredi 15 Juin 2012 à 18:04
    Francoise Andersen

    En plus de perdre la mémoire, me voilà dyslexique. je voulais écrire "en VERLAN"

    9
    Samedi 16 Juin 2012 à 10:33
    Mamie Cool

    J'adore tous ces écrits ! bisous à toi

    w-k.gif

    10
    Dimanche 17 Juin 2012 à 10:25
    Sabine

    Lire ce texte de Gibran c'est découvrir une page d'un livre sacré, celui de ...la vie !

    En réponse, en partage, je t'offre quelques unes de mes pensées (extraites de mon livre "citer la vie") :

    " Chacune de nos émotions porte en elle la parole

    d'un conte."

    "Il faudrait toujours voir en la nuit les beaux rêves du

    soleil couchant !"

    "Quand nos larmes inondent notre coeur, c'est pour

    mieux faire sourire sa terre de notre prochaine

    floraison."

     

    Je t'embrasse bien fort : sabine.

     

    11
    Dimanche 17 Juin 2012 à 11:40
    Mamie Cool

    papa.gif

    Et bon dimanche à toi bisous !

     

    12
    Lundi 18 Juin 2012 à 10:38
    Yvon

    un petit coiucou pour te souhaiter une bonne semaine

    bisous, Paquerette

    13
    Lundi 18 Juin 2012 à 12:01
    Jean

    Bonjour

    La douleur fait parti de notre vie, elle est parfois un lot fréquent.... sachons savourer l chaque instant présent...

    Mes amitiés

    Jean

    14
    Lundi 25 Juin 2012 à 14:14
    Joëlle Colomar

    La sagesse de cet auteur pourrions-nous la faire notre ! Bises. Joëlle

    15
    Peggy
    Samedi 10 Novembre 2012 à 22:59
    Peggy

    Les malheurs et les bonheurs font ce que l'on est aujourd'hui... on arrive a en faire une force ... après un certain temps...

    Bon week-end.

    Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :