• Quelques séances

    Le 7-09-2007

    Hier soir, j’ai repris les séances de « biodanza » ou danse de la vie.

    Beaucoup de mots entendus se sont inscrits dans ma tête (en orange ci dessous) et m’ont inspirée ce texte :

    ( L’attachement ), pour ma part j’ai retrouvé hier soir ma famille de cœur, ma famille de VIE.

    Et en réalisant cela, j’ai pu comprendre que grâce à l’attachement que j’ai pour elle je me suis détachée de ma famille de morts (mes doigts de la main ne suffisent pas à compter les morts de ma famille).

    Ma famille de la biodanza est ma 2ème famille de cœur, la première étant mon mari et mes enfants.

    Le passé est le passé, consacrer le présent à l’essentiel, c’est mon leitmotiv actuellement en ce retour de période estivale.

    Le changement : 3 années déjà que je pratique, incroyable le changement en moi : confiance dans les autres, confiance en moi aussi grâce aux autres, recevoir, donner, sourire, danser, écouter, s’abandonner, se respecter, liberté, lâcher prise……….. Et autre chose que j’oublie sûrement.

    Ressentir la beauté en soi, la beauté de lâme, la beauté du cœur, eh bien pour la première fois, je me suis sentie belle intérieurement, après des années de sensation de souillure !!! Je me suis sentie belle dans le regard de l’autre.

    Se détacher de ce qui encombre, aller à l’essentiel, voilà le vœu que je fais pour ma VIE .


    Blessés de la vie                                   Le 14-12-2005

    A nous les blessés de la vie
    Ne croyons pas que tout est fini
    On ne nous a pas appris le bonheur
    Ce bonheur qui fait si peur
    Mais nous avons relevé la tête
    Comme sous le coup d'une baguette
    Nous nous sommes vite redressés
    Parce que nous sommes aimés
    Une ronde, des mains tendues
    Un regard bienveillant, un sourire
    Des gestes, des bras pour contenir
    Des pas de danse sans retenue
    Se confier, s'abandonner
    Lâcher prise, se déconnecter
    Pour sentir en l'autre la VIE
    Pour sentir en nous la VIE
    Donner, donner et recevoir
    Se remplir à travers l'autre d'espoir
    Partager cette VIE qui renaît
    Partager avec l'autre qui sait
    Que c'est ça la danse de la VIE
    Voilà je l'ai enfin compris
    Merci, merci, merci LA VIE.


    Octobre 2007

    Hier le stage de biodanza : déjà mon mari faisait la tête avant que je parte, mais j’ai réussi à oublier cela dès que j’ai pris ma voiture.
        Cette journée si riche en émotions, sur le thème de la réconciliation du féminin et du masculin:   Mélange de ressentis, pas toujours facile à vivre !!!   Partage d’émotions, pas toutes très agréables !!!
     Après un temps de parole du médecin très intéressant, j’ai pris des notes ainsi qu’à la conférence de vendredi soir, je les écrirai dans un autre article.
     Matinée de biodanza entre femmes : supers moments de lâcher prise, de tendresse partagée en toute confiance : accueillir, recevoir, donner toujours avec autant de plaisir, et danser, danser !!!

     Pique nique le midi : rien à dire, sympha.
    Après midi   Parole émue : échanges de ressentis avec le grand groupe, hommes et femmes. Je suis étonnée de la facilité avec laquelle les hommes parlent de leurs ressentis, les premiers d’ailleurs. Puis des femmes parlent aussi, les unes sont satisfaites de la matinée, les autres, non, les avis sont partagés. Une femme comme bien d’autres, dit qu’elle entendait les hommes dans la salle d’à côté et qu’elle enviait les rythmes sur lesquels ils dansaient, pour nous c’était plus doux. Et que finalement les hommes lui manquaient, qu’elle en avait besoin. J’aurais aimé relever, mais la parole a été prise par d’autres, et ensuite quand j’aurais pu parler, je n’en ai pas eu le courage.  - Ce que j’avais envie de dire c’est qu'au contraire, pour moi les hommes ne m’ont pas du tout manqué, et que j’avais beaucoup aimé cette ambiance de sororité, que je me sentais en confiance. Et puis que j’étais au moins réconciliée avec le féminin, ce qui n’a pas été toujours le cas non plus. Bref, je n’ai pas parlé, parce que vraiment je me sentais bloquée pour cela !!!  Le médecin qui participait a repris la parole ensuite et, par moment j’avais du mal à m’intéresser, alors que le matin c’était tout le contraire.
     Puis la biodanza a repris, je dois dire que j’ai pratiquement occulté les exercices qu’il y a eu, je n’étais pas très bien, parce que je contenais en moi ce que j’aurais voulu exprimer. Et je me demandais ce que je faisais là et si j’allais vraiment continuer  à long terme !!! jusqu’à l’exercice que l’on devait faire avec un homme.  Pour moi qui pensait avoir « un peu » pris de la distance avec mon manque de confiance pour les hommes, eh bien j’ai été déçue de ma  réaction, cette peur encore, que je croyais avoir dépassée, eh bien non, elle était là bien présente et me faisait reculer,  bon il y avait une vingtaine d’hommes et je n’en connaissais que deux, un seul aurait pu être un peu plus rassurant !!! Je me suis donc réfugiée dans le fond de la salle, espérant y rester discrètement, mais finalement j’ai pu faire cet exercice avec le professeur, je ne dirai pas que c’était très facile, mais cela a été faisable et je suis très contente, je le remercie vivement, du fond du coeur. J’ai vu dans mes difficultés une progression, dans le sens ou c’est plus facile pour moi maintenant de me laissée toucher, par contre pour toucher un homme cela reste très très difficile, « le regard est insoutenable » sauf mon mari, bien heureusement pour nous deux. Bientôt 35 ans, ah il s’en est passé des choses et des progrès pour moi.
     J’ai perdu pied à un moment au sens propre, c’était complètement imprévisible. Des bras m’ont ensuite rassurée et réconfortée et c’était si bon !!!
    Alors la fin a été un peu émouvante, mais si douce, et je me suis sauvée très vite. Dans ma voiture, je me suis recomposée une carapace pour ne pas montrer mon émotion en arrivant.

      A la maison l’ambiance n’était pas au beau fixe, mais cela n’a pas duré très longtemps, heureusement. Par contre intérieurement j’étais bouleversée, prise entre un bien être et une fierté, mais aussi une grande fatigue physique et un peu d’angoisse, de la tristesse surtout.   Ensuite une bonne nuit, beaucoup de douleurs ce matin, tellement de tensions hier, mais je me suis fait plaisir encore aujourd’hui, dans mes sorties et ce soir, tout va bien.  

    Je me prépare à passer une autre bonne nuit car la fatigue est encore bien présente ce soir, mais je suis sereine et deux personnes de confiance vues aujourd’hui m’ont dit de continuer la biodanza, pour moi la décision était prise dès hier soir.

    « Bien..............Le pardon »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Juillet 2010 à 12:04
    viens cz daninoune

    Coucou:

    Mais qu'est-ce donc que la "biodanza"?

    Merci et à plus!

    2
    Vendredi 23 Juillet 2010 à 12:14
    Paquerette

    Merci de ton passage, va donc voir là: http://biodanza.ouest.free.fr/BD_Sommaire.htm

     

    Si tu me dis dans quelle région tu habites, je pourrai me renseigner éventuellemnt

    bises

    3
    Lundi 26 Juillet 2010 à 13:48
    viens cz daninoune

    Bonjour,

    Grace à ton lien, j'ai cherché et trouvé le lieu le plus proche, c'est Carcassonne... mais ça me fait encore loin. J'habite dans l'hérualt?

    Au plaisir!

    4
    Lundi 26 Juillet 2010 à 19:53
    Paquerette

    Il n'y a aps à Montpellier?

    bises

    5
    Jeudi 29 Juillet 2010 à 17:13
    viens cz daninoune

    Non, rien à Montpellier...

     

    6
    Vendredi 30 Juillet 2010 à 00:30
    Paquerette

    Ah c'est dommage, la biodanza permet vraiment de se réconcilier avec son corps

    bisous

    7
    Mercredi 19 Septembre 2012 à 15:01
    biodanza Toulouse

    Bonjour !

    Vous pouvez voir une carte des cours de Biodanza sur ce site

    http://ecodutamtam.fr/

    Il n'y a pour l'instant que le midi-pyrénées mais ça va évoluer !

    8
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 14:22
    Paquerette

    A Nantes il y a tout ce qu'il faut: des cours de biodanza, une école .............

    merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :