• S'aimer

    138841269_770cb0f532.jpgPhoto du net 

    Je t'aime parce que je t'aime et voilà tout
    et de t'aimer j'en arrive à ne pas t'aimer
    et de t'attendre alors je ne t'attends plus
    mon coeur peut en passer du froid à la brûlure.

    Je ne t'aime que parce que c'est toi que j'aime,
    et je te hais sans fin, te hais et te supplie,
    et la mesure de mon amour voyageur
    est de ne pas te voir, de t'aimer en aveugle.

    Et si, lumière de janvier, tu consumais
    ton rayon cruel, et mon coeur tout entier,
    me dérobant la clef de la tranquilité?

    En cette histoire je n'arrive qu'à mourir
    et si je meurs d'amour, c'est parce que je t'aime,
    parce que d'amour, je t'aime, et à feu et à sang. 

    Pablo Nureda

    « La vieDormir »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Novembre 2012 à 09:40

    Bonjour

    Nous sommes fait pour aimer et être aimer....

    Sincèrement

    Jean

    2
    Jeudi 22 Novembre 2012 à 15:24

    Il arrive un moment dans la vie ou l'amour s'est envolé ! il reste la tendresse à nos enfants heureusement ! j'aime ce Mr Pablo ! bisous !

    3
    Jeudi 22 Novembre 2012 à 19:30

    J'ai eu la chance d'avoir fait 4 ans d'espagnol et j'aime beaucoup lire des poèmes en espagnol.   

    J'ai cherché vainement la version originale. Sais-tu comment je peux la trouver ?

    4
    Jeudi 22 Novembre 2012 à 20:12

    Un auteur à découvrir, joli poème d'amour, bisous.

    5
    Vendredi 23 Novembre 2012 à 08:17

    L'amour et la haine sont parfois si proche....mais l'amour doit toujours triompher !

    Bisous et bon vendredi Paquerette !

    6
    Vendredi 23 Novembre 2012 à 08:33

    Les méandres de l'amour sont si complexes parfois, mais que serions-nous sans amour ? Bises. Joëlle

    PS: ma photo d'hier représentait une bombonnière.

    7
    Vendredi 23 Novembre 2012 à 10:11

    Copie de la réponse à ton commentaire sur mon blog

    >>J'avais essayé hier de faire une recherche sur le Net en traduisant le premier vers en espagnol. J'ai obtenu d'autres poèmes de Pablo Neruda, mais pas celui-ci. J'avais cherché avec "te quiero" mais ce matin en cherchant sur l'infinitif "querer", j'ai enfin trouvé. Voici les premiers vers et le lien.

    http://clube.atrativa.com.br/player/enamoradabr/blog/194138

    NO TE QUIERO sino porque te quiero
    y de quererte a no quererte llego
    y de esperarte cuando no te espero 
    pasa mi corazón del frío al fuego.

    Pour ceux qui se demandent ce que Pablo Neruda vient faire ici parmi des vaches, je dois préciser que j'avais trouvé hier sur ton blog un poème de lui.

    Je vais copier cette réponse sur ton blog. Si c'est difficile de répondre aux commentaires sur Eklablog, je vais rester sur Overblog.<<

     

    8
    Vendredi 23 Novembre 2012 à 11:40

    Très joli ce poème bisous !

    bonjour-bonne-journee--57-.gif

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :